Accueil du site > Actualités locales

Actualités locales Actualités locales

A la conférence de presse de lancement de la 2e BIMOD, Blandine Sambiani-Bagnah (alias BAMONDI) est revenue sur la naissance de son projet. « Après vingt cinq années d’expérience de stylisme et de création, de participation à de nombreuses manifestations d’envergure internationale, nous avons pensé qu’il était important que nous initions un évènement représentatif de la mode togolaise et africaine, et que le moment était venu de voir notre capitale Lomé, réputée pour être la plaque tournante du commerce de pagne hollandais distribué par Vlisco, héberger un évènement de mode à l’image de Fima à Niamey, Siravision à Dakar, Afrik Fashion à Abidjan ou encore Siao à Ouagadougou », a révélé cette ancienne stagiaire de la prestigieuse maison Christian Dior. « BIMOD228 c’est simplement le diminutif de la biennale de la mode au Togo, tout en sachant que le code indicatif de notre pays est le 228 », a-t-elle ajouté.

A l’instar de la première édition de cette fête de la mode, BAMONDI s’est entourée de partenaires dont la société Vlisco dirigée au Togo par un certain Fabrice Ruiz, visiblement très engagé pour la réussite du concept. Pour ce dernier, assez de continuer par attacher l’image d’autres capitales africaines à la mode. Il rappelle les 150 ans d’emblématique histoire de Lomé relatif au pagne et à la mode. Selon lui, sur trois pagnes distribués par sa société en Afrique, un passe par Lomé qui d’ailleurs pourvoit plus de 80% des pagnes disponibles dans les magasins à Abidjan ; et le célèbre styliste-créateur Alphadi n’en demande pas mieux pour venir s’y procurer de sa matière première.

A l’image de la carrure internationale de son initiatrice, BIMOD est un vrai évènement dont l’aura se répand au-delà des frontières togolaises. Pour cette deuxième édition, une quinzaine de créateurs de renom de différents pays comme la France, la Côte d’Ivoire, la Sénégal, la Maroc, le Bénin et le Togo se retrouveront dans la belle capitale togolaise. Selon les organisateurs, ils encadreront pendant les deux premiers jours du festival de jeunes stylistes venus de différents pays également, mais ils se produiront aussi les deux jours suivants dans deux soirées prévues à cet effet, avec une animation musicale qui sera assurée par « une grosse pointure de la musique africaine » dont l’identité est gardée secrète.

Que dire encore, sinon que la capitale togolaise se lance dans la reconquête de son leadership dans le secteur de la mode en Afrique, avec un impressionnant renfort médiatique. Canal3, TV5 Monde, Afrique24, Canal+, Amina, LC2, Trace TV, Rfi, TVT, Xsport, le 228… la liste mes médias nationaux et internationaux qui accompagne BAMONDI dans son nouveau défi est longue. Encore un peu, et Lomé pourra elle aussi bomber le torse, aux côté des villes comme Niamey, Ouaga, Dakar, Abidjan et autres.



écrit par Maxime
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article