Accueil du site > Actualités locales > Autres actualités

Autres actualités Autres actualités

Venus des différentes préfectures du Togo, du Bénin, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Burkina, les membres de JVE se sont retrouvés sous les monts Kloto, dans l’une des régions les plus vertes du pays. Ce rendez-vous statutaire a permis aux membres de cette organisation non gouvernementale de renouveler son Conseil d’Administration et de définir de nouvelles orientations pour permettre à la structure de prendre un nouvel élan à la fin de la première décennie de vie.

C’est devant les autorités locales administratives et politiques que les activités de cette assemblée générale proprement dite ont été lancées samedi dernier à Kpalimé sous le thème : « concilier la préservation de la biodiversité aux impératifs de développement local ». Après le mot d’ouverture prononcé par le Président du Conseil d’administration sortant, Marc Voulé, les différents intervenants ont chacun reconnu l’importance du thème retenu pour les travaux, non sans avoir d’abord félicité l’ONG décennale.

Représentant son ministre à la cérémonie d’ouverture, le directeur général de l’environnement de la Région des Plateaux, Kokou Banagbowou a rappelé quelques réalités. Selon lui, « depuis l’administration coloniale, jusqu’à ce jour, la préservation de la biodiversité a été placée parmi les priorités des pouvoirs publics au Togo ». Mais, reconnaît-il, « malgré tout l’effort consenti, le constat est que nos ressources naturelles se dégradent à un rythme très élevé, La pression anthropique (ndlr : des Hommes) est sans précédent, le taux de reboisement est élevé à 15000 ha contre 1000ha de reboisement et ceci s’accompagne d’une dégradation du cadre de vie, en milieu urbain ». Ce haut cadre de l’administration du secteur de l’environnemental au Togo pense également que cette dégradation de l’environnement vient accentuer la pauvreté des populations locales car réduisant leur revenu.

Parallèlement aux discussions liées au thème de l’AG, les délégués de la trentaine de branches locales que compte cette ONG, ont procédé au renouvellement du plus haut organe, le Conseil d’Administration. Même si certains membres de cette instance ont cédé leur place à de nouvelles personnes, la tête est toujours confiée au président sortant, notamment, Marc Voulé.

Cette AG, il faut le signaler, n’est que le début des festivités de la dixième d’anniversaire de JVE. Selon ses responsables, de nombreuses autres activités sont prévues pour célébrer comme il se doit cette première décennie.



écrit par Maxime
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article