Accueil du site > Économie / Investisseurs > Système bancaire

Système bancaire Système bancaire

Opérateurs économiques, banquiers, agents des cabinets ministériels, administratifs des finances ou de l’économie, les professionnels de médias, tous étaient là mardi 30 novembre 2010 à l’hôtel Mercure Sarakawa à Lomé, pour assister à la présentation d’un nouveau-né dans le monde bancaire. A 15h00 démarre la cérémonie. Dans la salle, une assistance composée de différentes couleurs d’acteurs, éprise de curiosité et du désir de savoir plus, suit attentivement et religieusement les promoteurs présenter leur nouveau-né. Ce nouveau-né, c’est le GIM-UEMOA, entendez Groupement Interbancaire Monétique de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.

GIM-UEMOA qu’est-ce donc ?

GIM-UEMOA a été constitué en 2003 sur l’initiative des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union, mais aussi, des banques, établissements financiers et postaux, structures de micro finance, émetteurs de monnaie électronique sous la houlette de la BCEAO. L’objectif de GIM-UEMOA est de « développer l’utilisation de la carte bancaire et de tout autre moyen de paiement électronique dans la zone UEMOA ». Moralité : C’est une structure de régulation qui gère la monétique interbancaire dans toutes ses dimensions, règlementaires et opérationnelles dans l’Union. Selon les promoteurs du produit, l’interbasncarité régionale vise à « développer de manière efficace des moyens modernes de paiement afin d’augmenter leur productivité interne, d’apporter de nouveaux services à la clientèle, et assurer la sécurité du système et réduire le risque systématique. » Le réseau GIM composé de Distributeurs automatiques de billets (DAB) et/ou guichets automatiques de banque (GAB) permet pour « un porteur de carte d’une banque donnée de faire des retraits et de consulter son solde dans n’importe quel distributeur de billets d’une autre banque affichant le logo GIM-UEMOA ». En effet, ce nouveau-né, on le présente comme un messie, venu pour re-moderniser les moyens de paiement afin de favoriser la liberté de se déplacer sans espèces et d’assurer la sécurisation des fonds. Ainsi, en tout lieu et en tout temps, le porteur de la carte bancaire, peut-il librement et facilement effectuer ses opérations dans les banques ou dans les structures de micro finance et surtout, peut sans espèce sur soi, faire ses achats dans les secteurs marchands connectés ; tout ceci grâce à l’installation auprès de tous les commerces des terminaux de paiement électronique (TPE). C’est une gamme d’opportunité qu’offre GIM-UEMOA aux bancarisés et non-bancarisés. Le GIM-UEMOA est fort d’un réseau de plus 90 banques dont la moitié sont déjà interconnectées de plus de 1000 GAB des différentes banques connectés sont sur le réseau GIM et près de 500 commerces et opérateurs économiques de la zone UEMOA sont équipés de TPE. Le coût de la transaction s’élève à 500fcfa. Ce réseau offre plusieurs services notamment, les services à valeur ajoutée : paiement de facture en eau, électricité, téléphone avec la carte 24h/24 et 7j/7, règlement en ligne des impôts, commerce électronique… Les membres du GIM-UEMOA sont les banques, établissements financiers et postaux, structures de micro finance, établissements de monnaie électronique. A vrai dire ce qui est caché derrière ce projet c’est essentiellement faire remonter le faible taux de bancarisation dans l’espace UEMOA ; un taux qui tourne actuellement autour de 6%. En tout état de cause, les promoteurs du GIM-UEMOA, tour à tour, dans une rhétorique, ont semble convaincu l’assistance ainsi sensibilisée sur le nouveau produit.

Source : L’alternative/Pierre-Claver K.



écrit par Maxime
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article