Accueil du site > Actualités locales > David Baini DJAGBAVI : « Soprano est un symbole pour le public togolais et (...)

David Baini DJAGBAVI : « Soprano est un symbole pour le public togolais et africain… » David Baini DJAGBAVI : « Soprano est un symbole pour le public togolais et africain… »

Lomé accueille le samedi 03 décembre 2011 le rappeur français SOPRANO. Considéré comme l’évènement de cette fin d’année dans la capitale togolaise, le concert a lieu au stade omnisport de Lomé terrain de football. Aune semaine de cette fête musicale, la tension monte petit à petit dans l’état major du comité d’organisation. Lomé ça bouge s’est approcher du Directeur de communication du concert de Soprano, David Baini DJAGBAVI pour prendre le poul de l’atmosphère qui règne au QG du comité.

Lomé ça bouge : Le 03 décembre prochain à 16H16, le rappeur français SOPRANO sera en concert à Lomé, dans le cadre de sa tournée dans la sous région ouest africaine qui le conduira aussi en Côte d’Ivoire. Présentez aux internautes la structure Wolves Dreams porteuse de cet évènement à Lomé.

David Baini DJAGBAVI : Wolves Dreams est une agence de communication « globale » fondée en 2009 et basée à Lyon en France avec une représentation à Lomé. La structure offre des services pour guider toute entreprise, collectivité ou association dans l’élaboration de sa communication interne et externe : interne pour fédérer le personnel aux objectifs de l’entreprise ; externe pour « promouvoir l’image » de cette entreprise auprès du public, partenaires externes, fournisseurs, etc. Elle est spécialisée dans l’audit de la communication, conseil, dans la communication globale, communication institutionnelle, communication de marque, communication événementielle, communication corporate et financière. Voila l’identité de Wolves Dreams.

Lomé ça bouge : Cette présentation faite, dans quel état d’esprit êtes vous à quelques jours de cet évènement ? David Baini DJAGBAVI : La situation est parfaitement sous contrôle à quelques jours de ce grand show de Soprano à Lomé. Malgré la pression et les tensions des dernières minutes, le staff garde la sérénité, tout fonctionne normalement selon la fiche technique élaborée pour le concert. C’est vous dire que nous sommes même prêts à donner ce concert demain ou après demain.

Lomé ça bouge : C’est la première fois que SOPRANO se produit dans la sous région, pourquoi le choix de Lomé ? David Baini DJAGBAVI : Lomé d’abord parce que nous voulons faire de notre capitale, une plaque tournante du show biz à l’instar d’autres capitales de la sous région. Notre objectif se résume en notre volonté d’amener des grosses pointures musicales d’Afrique et du monde à prester sur des scènes de Lomé. Ensuite parce que la demande du public a été très forte en terme de sollicitation de Soprano sur un concert à Lomé. Enfin, Soprano est un symbole pour le public togolais et africain qui se retrouve dans la thématique de toutes ses chansons. Le choix n’a pas été difficile une fois tous ces ingrédients réunis. Lomé ça bouge : Pourquoi avoir opté pour le stade omnisport de Lomé plutôt que le Palais des Congrès qui est le cadre habituel de ces genres d’évènement ?

David Baini DJAGBAVI : La carrure de Soprano nous impose un cadre public à la taille du stade omnisports de Lomé. Nous risquons de faire des mecontents si nous avions choisi le cadre du palais des congres de Lomé, parce tout le monde ne pourra pas y accéder vu que le palais fait 3 500 a 4 000 places. Notre vision c’est de réunir 15 000 personnes pour ce concert, afin de permettre à tout le monde de vivre ce concert géant de Soprano.

Lomé ça bouge : Beaucoup d’observateur pensent qu’il y a risque de débordement vu la popularité de SOPRANO, comment comptez-vous contenir le public qui se déplacera ?

David Baini DJAGBAVI : Nous disposons d’un service de sécurité des plus fiables de la capitale et qui a la maitrise de ces genres d’évènements populaires au stade. Nous savons qu’il y aura beaucoup de monde au vu de la popularité de l’artiste comme vous l’aviez énumérée plus haut. C’est pour ca que nous ne dévoilons pas encore la stratégie à mettre en place pour gérer les débordements. Le stade omnisports est assez grand pour contenir tout le monde. Je rassure le public que la moindre incidence sera maîtrisée en temps réel par la société retenue pour contenir le service d’ordre.

Lomé ça bouge : Abordons maintenant l’aspect organisationnel. Ce serait un concert en live, semi-live ou playback ?

David Baini DJAGBAVI : C’est l’une des grandes surprises du concert. Nous avions prévu un concert live avec Soprano pour lui permettre de faire passer ses messages au cours de ses prestations. Néanmoins, il y aura un DJ Mix show en back pour démontrer au public l’une des ambiances uniques de ce concert. Ca va être un mélange de show, de crash et de live, unique à Lomé pour l’instant. Lomé ça bouge : Le problème qui se pose lors des concerts au stade est celui de la sonorisation. Toutes les dispositions sont elle prises pour avoir un son au top ?

David Baini DJAGBAVI : Nous avons retenu une des plus grandes structures de location de sono et d’organisation d’événementiels à la taille du concert de Soprano pour le concert du 03 décembre. Cette structure a déjà fait ses preuves sur les deux stades de la capitale et sur d’autres grands événements officiels. Nous ne sommes pas inquiète sur ce plan, nous avons promis 5 heures de spectacle au public, le public en redemandera à la fin du concert.

Lomé ça bouge : Lors de la conférence de presse annonçant le concert, vous avez parlé des négociations avec des artistes locaux pour assurer la première partie. Peut-on avoir une idée précise sur les artistes qui partageront la scène avec SOPRANO ?

David Baini DJAGBAVI : Ils seront nombreux à partager la scène avec Soprano, Logobi GT et Bana C4. Le choix n’a pas été facile au staff pour retenir les artistes togolais, donc pour éviter les bousculades, nous avons optée pour les artistes togolais rappeurs. Le rap étant la musique de Soprano nous avions retenu Masta Poppa, Morona, Papou, deux groupes de break dancers et le slameur Enyam. Ce jeune slameur parce que le travail que produit ce jeune est révélateur de tout son talent dans le slam. D’autres artistes togolais seront annoncés sur le concert.

Lomé ça bouge : Concernant l’artiste SOPRANO quand arrive t-il à Lomé ? Et quel est son programme dans la capitale togolaise ?

David Baini DJAGBAVI : Le groupe Logobi GT est déjà arrivée a Lomé depuis lundi nuit, c’est la première vague qui est arrivée pour le show. Soprano arrive à Lomé le jeudi 1er décembre à 02 h 30. La feuille de route retenue par le staff nous impose des plateaux télés et radios au lendemain de son arrivée à Lomé, une remise de dons a une mosquée de la capitale et des contacts avec la presse togolaise au cours d’un cocktail de presse dans un hôtel de la place. Nous avons aussi prévu dans le programme des séances de photos exclusives avec le public. Pour cela il faut d’abord disposer d’un bracelet de 5 000 F et réserver bien avant.

Lomé ça bouge : Est-ce qu’il y a une rencontre prévue entre les rappeurs togolais et SOPRANO ?

David Baini DJAGBAVI : Nous nous efforçons pour trouver un temps libre à cet effet. Le programme est très serré mais on y a pensé et donc cette rencontre qui sera cruciale et très bénéfique pour les rappeurs togolais aura lieu le dimanche après midi dans un hôtel de la place. Nous laisserons la famille des artistes togolais échanger avec Soprano, ce sera une opportunité pour tous de profiter des expériences de l’autre. Et puis ce n’est pas seulement les rappeurs togolais mais aussi des artistes qui font du bon taf aujourd’hui.

Lomé ça bouge : Quel message vous adressez au public togolais à quelques jours de cet évènement ?

David Baini DJAGBAVI : Allez vite acheter vos bracelets d’accès au concert de Soprano au prix de 2 000, 3 000 et 5 000 F. Nous avons disposé des points de vente un peu partout a Lomé, à l’entrée du stade omnisports, sur la foire Togo 2 000, à la boutique XXL au grand marche, dans les Shell shop. Les réservations se font au 99 46 55 16, 90 12 52 52.

Lomé çà bouge : Votre mot de fin David Baini DJAGBAVI : Tu rates ce concert, tu n’es pas au top. Le message est passé dans toute la cite, Soprano est dans ta ville pour un concert le 03 décembre 2011 à 16 h 16 au stade omnisports de Lomé, viens et emmène avec tous tes potes et tout ton voisinage.

Interview réalisée par Bernard Dodji BOKODJIN




écrit par Maxime
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article